• My BS

Vous ne trouverez pas d'emploi si vous faites ces 6 choses !



" Je ne comprends pas, j'envoie 50 CV par jour et j'ai toujours pas de job ! "

" Je passe 10 heures par jour à envoyer des mails "

" J'ai refait 50 fois mon CV ! Pourquoi les recruteurs ne m'appellent toujours pas ?! "

Ça c'est vous.

Vous ne comprenez rien. Vous faites tout mais absolument TOUT pour trouver un emploi. Mais la sauce ne prend pas. C'est normal. Enfin non ce n'est pas normal de faire autant d'effort pour peu de résultat. Mais c'est normal dans le sens où vous ne faites pas ce que vous devez faire. En réalité, vous faites tout pour ne pas trouver un job. Voilà c'est dit.

Ça y est vous me détestez ? Je ne suis plus la RH qui vous veut du bien ?! Et pourtant...

C'est parce que je veux vous aider que je vous dis tout ça aujourd'hui.

C'est parce que je ne suis pas hypocrite que je vous dis tout ça aujourd'hui.

C'est parce que j'ai connu la galère de la recherche d'emploi pendant plusieurs mois que je vous dis tout ça aujourd'hui.

Comme toute vérité au début ça blesse, ça fait mal, ça pique, ça enrage ! Et puis le temps passe, votre blessure cicatrise. Vous vous rendez compte que c'est pour votre bien.

Je ne suis pas votre mère.

Votre mère inquiète : "Mais tu n'as pas envoyé beaucoup de CV. Ceci explique les non-retours des recruteurs. Je pense qu'à partir de 50 CV par jour c'est bien ! Allez encore un peu plus !"

Je ne suis pas votre Conseiller APEC.

Votre charmant Conseiller APEC : "Ah non pas de place à l'originalité dans une LM. La lettre doit être soporiphi... Pardon ! Je voulais dire sobre, neutre, formelle. C'est le meilleur moyen d'être apprécié(e) par le recruteur !"

C'est le meilleur moyen de disparaître dans la masse plutôt...

Et je ne suis pas votre amie.

Votre amie bienveillante : "Quoi ? T'as passé ton dimanche à créer des toiles et à lire du Laurent Gounelle ? T'es sérieuse ? Tu crois que c'est comme ça que tu vas trouver du travail ? Pas le temps pour se faire plaisir ma chérie !"

Je suis Roseline Laloupe. J'agis chaque jour pour faire évoluer les pratiques des recruteurs. Et des chercheurs. Ça y est ma société d'accompagnement professionnel est née ! Toujours dans cette optique de bousculer les codes et traditions de nos ancêtres - d'ailleurs ils faisaient comment avant pour postuler sans ordinateur... - Bref.

Vous le voyez les pratiques évoluent : il y a 40 ans les chercheurs se déplaçaient pour trouver un emploi. Aujourd'hui, tranquille sur le canapé, un clic suffit pour échanger avec un employeur. Il est temps de faire évoluer nos pratiques du XXIème siècle ! Les Nouvelles Technologies ont simplifié la recherche d'emploi mais elles ne l'ont pas rendue plus efficace.

Vous avez trouvé un job ? Top ! C'est grâce à VOUS.

Vous n'avez pas encore trouvé d'emploi ? Mince. C'est à cause de VOUS.

L'ordinateur, la souris n'y sont pour rien !

Je me répète : vous faites TOUT pour ne pas trouver un emploi ! Décortiquons ensemble ces 6 pratiques improbables qui vous font rester sur le banc de touche...

Pratique n°1

Envoyer des tonnes et des tonnes de CV

Envoyer 20, 30, 50 voire 100 CV par jour : cela ne sert à rien. Je vous assure : cela ne sert VRAIMENT à rien ! Nous pensons que c'est comme les mathématiques :

Y x CV = Y x Entretiens

Si Y = 50 alors 50 CV = 50 Entretiens

Autrement dit, nous pensons que plus nous envoyons de CV, plus nous aurons de chance d'avoir un entretien. Dans la vraie vie, ça ne marche pas comme ça. En réalité, un seul CV suffit à décrocher plusieurs entretiens. Un seul CV conduit à une promesse d'embauche.

Par exemple : vous publiez votre CV dans un post sur Linkedin, 10 recruteurs peuvent le voir et vous proposer un entretien. Le succès de votre candidature ne se situe pas dans la quantité de CV envoyés mais dans la qualité de votre CV. Envoyer des candidatures ciblées en très peu de nombre vous permettra d'atteindre votre objectif parce que vous avez visé la qualité et non la quantité ! Dites-le à votre mère inquiète !

Envoyer des tonnes de CV prend du temps et de l'énergie. Pour au final obtenir un résultat décevant. En réalité, le secret réside dans la préparation.

Combien d'entre vous ont pris le temps de définir une stratégie de recherche d'emploi ?

Pratique n°2

Bâcler sa stratégie de recherche d'emploi

Laissez tranquille les boites mail des recruteurs ! Vous devez d'abord établir une stratégie de recherche claire avec un plan d'action efficace. Vous devez agir tel un agent secret. James Bond ne passe pas son temps à tirer des balles sur des gens. Il consacre son temps à la phase amont : préparation physique et mentale, analyse de la cible, calcul de l'approche.

Je vous invite à prendre le temps pour :

  • Dresser le portrait robot de votre poste idéal (localisation, projet, missions, rémunération, type de contrat, perspectives d'évolution, environnement de travail, type de management etc.)

  • Analyser et sélectionner les entreprises qui correspondent à votre recherche

  • Définir TOUTES les actions pouvant être mises en oeuvre pour décrocher un emploi (candidatures directes par mail, publications Linkedin, participation à des événements etc.)

  • Créer des outils attrayants et authentiques (CV, LM, profil Linkedin etc.)

  • Définir un plan B au cas où le plan A ne marcherait pas

Une fois votre stratégie établie, vous aurez réellement compris que la pratique n°1 ne sert à rien. Et que c'est techniquement impossible puisque votre recherche est très ciblée. Votre objectif est de trouver un emploi qui vous plaît ? Ou un emploi sans intérêt, purement alimentaire qui vous pompe votre énergie, votre enthousiasme ?

Si vous bâclez votre stratégie de départ, vous prenez d'énorme risque pour la suite de votre carrière. Le risque est de partir d'une entreprise aussi vite que vous êtes arrivé(e). Pire encore : rester à son emploi tout en cherchant un autre... Les recruteurs n'aiment pas les candidats qui changent d'entreprise comme de chemise et de costard.

Pratique n°3

Dire AMEN à tout ce que disent les recruteurs

J'ai remarqué une chose que vous faites souvent. Que ça soit lorsque vous envoyez une candidature ou lors d'un entretien de recrutement, vous vous comportez comme des fans devant une idole. Le recruteur n'est pas Dieu et vous n'êtes pas Jésus.

Dieu Recruteur : "Vous déposerez votre CV sur le site internet de notre entreprise. Et vous m'enverrez votre LM manuscrite par courrier."

Vous : "Oui Seigne... Recruteur. Oui Monsieur le Recruteur ! Je ferai tout ce que vous me direz de faire."

Dieu Recruteur : "Il va falloir suivre les 3600 règles pour décrocher un entretien au sein de notre entreprise. Soyez docile, soumettez-vous entièrement à ma volonté et vous pousserez les portes du paradis !"

Vous : "Oui Oui je me soumettrai à votre volonté mon Recruteur !"

Le recruteur est un être humain. Tout comme vous, il se trompe. Parfois, il pense mal. Le recruteur - ou la recruteuse - a parfois des pensées archaïques, des réflexes d'antan qui doivent disparaître. Reprenons l'exemple précédent : il vous demande de déposer votre CV sur un site internet alors qu'il pourrait le recevoir directement dans sa boîte mail. Il pourrait également échanger au téléphone avec vous pendant 5 minutes.

Le recruteur ne changera pas ses habitudes. Sauf si vous l'incitez à le faire.

" Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pas pour se battre contre l'ancien " (Dan Millman)

Rien ne sert d'entrer dans de grands débats avec le recruteur. Faites ce que vous avez envie de faire. Vous préférez un échange téléphonique avec le recruteur ? Eh ben qu'attendez-vous pour trouver son numéro de téléphone, son mail et l'inviter à prendre un café ?

Il ne tient qu'à vous d'être vous même ! Les recruteurs ne le disent pas mais ils aiment être surpris ! Les gens ne changent pas d'eux-même. Ils changent parce que quelqu'un leur a présenté une alternative sympathique, fun, séduisante. Ne voulez-vous pas séduire - professionnellement parlant - le recruteur ou la recruteuse ? Il n'y a pas plus repoussant qu'une personne qui fait EXACTEMENT tout ce qu'on lui demande de faire.

Ne cherchez pas à plaire. Cherchez à vous démarquer des autres candidats en vous construisant une identité forte.

Pratique n°4

Être plus parfait que la perfection

La perfection n'existe pas. Apparemment c'est une chose que vous oubliez lorsque vous recherchez un emploi. Moi la première. Plus perfectionniste que moi, tu meurs ! Je suis le genre de personne à prendre 1h45 pour rédiger un mail de candidature à un recruteur. Vous vous tapez des barres pendant 1h45 devant Very Bad Trip 1. Moi j'écris un mail.

Je sais je sais c'est ridicule... Mais il est inconcevable pour moi d'écrire un mail au feeling. Il me faut déterminer les points à aborder, l'ordre des informations présentées, les bons mots à utiliser, la bonne accroche... L'écriture est un vrai travail de fond. Cela demande beaucoup de réflexion et de temps.

" Ne craignez pas d'atteindre la perfection. Vous n'y arriverez jamais " (Salvador Dali)

Aujourd'hui je comprends que ça ne sert à rien de passer autant de temps sur l'écriture d'un mail, d'une LM ou d'un CV. Le déclic ? Le jour où j'ai vu que certains de mes mails n'étaient pas lus par les recruteurs. J'aurais pu faire d'autres choses plus efficaces :

  • Échanger avec des professionnels sur Linkedin

  • Assister à des événements organisés par des entreprises en partenariat avec le CELSA

  • Écrire des articles pour mon blog

  • Faire connaissance avec d'autres chercheurs d'emploi et s'échanger des "best practices"

  • Recharger les batteries et lire un livre que j'aime !

Je ne suis plus la Roseline perfectionniste de 2016. Celle-ci fait partie du passé. Chaque jour est là pour nous rappeler que le mieux est l'ennemi du bien. Le mieux nous éloigne de l'objectif initial. Montesquieu l'avait bien compris au XVIIIème siècle. A nous de suivre le mouvement !

Pratique n°5

Tirer un trait sur ses activités personnelles

Vous consacrez du temps à votre recherche d'emploi ? Bien.

Vous consacrez toutes les secondes de votre journée à votre recherche d'emploi ? Grave erreur.

Vous avez sûrement entendu, au sein de votre entourage, des personnes vous dirent : "Oublie les loisirs t'es en recherche d'emploi maintenant !", "Tu ne vas pas partir en vacances tout de même ?". N'écoutez pas ces personnes. Je suis sûre qu'elles n'ont jamais cherché d'emploi... Elles n'ont jamais ressenti la frustration qui naît de l'attente d'une réponse qui ne vient pas...

Lorsque vous recherchez un emploi, vous devez - je dis bien vous DEVEZ - vous octroyer du temps pour faire des choses que vous aimez ! Vous devez continuer vos activités personnelles comme si vous étiez en poste. Football, cours de chant, Netflix, promenade avec le chien, musique, activité associative.

La recherche d'emploi c'est justement le bon moment pour se recentrer sur ce que vous aimez faire en dehors du travail. Je vous invite à aller en vacances pour vous aérer l'esprit, recharger les batteries, faire le plein de bonnes vibes pour être encore plus motivé(e) à votre retour. Je vous conseille de faire ce que vous n'avez jamais pu faire auparavant ! Un nouveau sport vous tente ? Apprendre à cuisiner ? Créer votre blog ? C'est le moment ! Non seulement, vous allez vous sentir mieux dans votre tête ! Et vous serez beaucoup plus inspiré(e) : vous aurez 25000 nouvelles idées pour séduire ces recruteurs et recruteuses !

Pratique n°6

Répéter les mêmes actions et espérer un changement

L'erreur fatale que commettent tous les chercheurs d'emploi. Vous avez tellement la tête dans le guidon que vous ne le remarquez pas... Si vous répétez plusieurs fois la même action et que le résultat n'est pas à la hauteur de vos attentes, faites autre chose ! Le changement c'est main... - non je n'ai rien dit... -

  • Vous envoyez votre CV mais vous n'avez pas de réponses ? Envoyez autre chose.

  • Vous n'avez pas de réponse lorsque vous postulez sur Apec ou Indeed ? Essayez Linkedin !

  • Vous répétez le même discours en entretien, ça ne prend pas ? Préparez un speech plus original ou présentez un book de vos réalisations pour votre prochain entretien.

L'important est de se renouveler jour après jour. C'est pour cela que votre créativité et votre authenticité sont vos meilleures alliées ! Si les mêmes résultats négatifs persistent, changez de méthode !

Ne tombez pas dans le piège du savant fou qui se torture l'esprit : "J'ai envie de faire ci mais je ne sais pas comment..." "Si j'essaie ça, qu'est-ce ça va donner ?" "Est-ce vraiment une bonne idée ?" Réfléchir ne vous donnera pas les réponses. Agir oui !


Enregistrée sous les n°931 316 717 13 - n°931 316 716 13 - n°931 316 283 13

NOS ÉQUIPES

My BS

My BS - My Business School est un Groupe composé de quatre écoles de commerce post Bac (BTS au BAC+5) accessible hors procédure Parcoursup dont les filières sont validées par des Titres inscrits au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles) et des Diplômes d'Etat. Les formations se suivent en rythmes alternés école/entreprise ainsi que dans le cadre de la formation en initial ou de la VAE (validation des acquis de l'expérience).

Ecole de référence à Aix en Provence, Fréjus, Toulon et Marseille pour un bachelor, bts de commerce, de gestion pme, ecole de commerce (business school).

NOS CAMPUS

Marseille

25 Bd Edouard Herriot

13 008 MARSEILLE

marseille@my-bs.fr

Aix-en-Provence

(Nouvelle Adresse)

75, rue Marcellin Berthelot

Pôle d’Activités d’Aix-les Milles

ANTELIOS - Bt D

13 290 AIX-EN-PROVENCE

aix@my-bs.fr

Toulon

Rue L.SCHWARTZ -Centre HERMES

Parc Valgora Bât 2

83 160 LA VALETTE-DU-VAR​

toulon@my-bs.fr

Fréjus (Ouverture 2019)

142, Impasse Kipling

ZA Capitou - Pôle Mixte

83 600 FREJUS

frejus@my-bs.fr

Enregistrée sous les numéros n°931 316 717 13 - n°931 316 716 13 - n°931 316 283 13 – n°931 317 812 13- Mentions légales